Adrar 44°C Clear/Sunny

artisanat traditionnel

Tissage
grâce à la vivacité des artisans et des associations qui se sont données comme objectifs de réhabiliter tout se patrimoine ancestral.Il se pratique un peu partout dans les Ksours, néanmoins, deux localités se distinguent le Ksar de Fatis, qui est réputé pour ses tissages chatoyants et Timimoun.
Vannerie

Cet artisanat typiquement Saharien succès auprès des touristes. s’y pratique surtout dans la région d e C h a r o u i n e , f a i t a v e c d e s nervures de palmes traitée, par des mains d’expertes, il permet aux ksouriens de fabriquer des ustensiles et des objets de décors, chapeau, couffins, plats, corbeilles, tadara, éventails autant d’objet qui rencontre un franc

Poterie

  Elle est originale la poterie de Tamentit, une poterie noire de grande renommée, qui a vu sa consistance et ses motifs, connaitre une nette évolution, tant au point de vue, qualité, que de point de vue résistance. Kali est un autre

  ksar du Gourara qui s’est donnée une réputation dans la fabrication d’objet en terre (plats, marmites, chandeliers, cruches…).

Maroquinerie
La maroquinerie dans son ensemble est l’oeuvre incontestable des habitants d’Aoulef, qui excellent dans ce domaine (sacs, sandales, souliers, coffrets..). Les Touareg de BBM et de Timiaouine sont également très engagé dans un travail ancestral d’objets en cuir (tentes, sacs, bibelots, coffrets, objet de décoration).
Maroquinerie
La bijouterie est encore présente dans les arts populaires, un retour aux sources, a valorisé la traditionnelle (fibules, bagues, bracelets, Kholkhal…). Les bijoux Touareg séduisent de plus en plus de clients, grâce à la créativité des artisans bijoutiers qui ont innové et donné un nouveau design à ces orfèvreries.
L’Art culinaire
L’ a r t c u l i n a i r e e s t a u s s i

riche, les mets d’une senteur inégalable par l’usage de véritables mélanges d’épices finement préparées, donnent, des gouts et des saveurs étonnantes: couscous, soupes, Hassoua, Khobz Chahma, E n n o u r. . e t l e p l a t r o y a l « m é c h o u i » . L e t h é , à l a menthe, suivant un cérémonial ordonné, est également très apprécié des invités pour prolonger la discussion.